Motivation : Comment rester motivé ?


 

Salut la populace !

Alors, ces derniers temps comme mon activité peut en témoigner, j’ai observé une petite baisse de motivation personnelle.
Procrastination, ennui, excuses sont des ennemis non désirés qui s’invitent facilement avec le temps si rien n’est mis en place pour les maitriser.

Il est courant qu’on se laisse aller, qu’on soit mou, ou qu’éventuellement on agisse contrairement à nos objectifs fixés initialement.
Je pense qu’avec le temps c’est tout à fait normal, mais je suis fermement convaincu qu’il est possible de limiter les chances de laisser la non-motivation nous envahir.

Je me demande donc toujours avec un peu d’obsession, pourquoi certaines personnes paraissent-elles débordantes d’énergie ?

 

–Qu’est-ce que la motivation ?

 

Je qualifierais de motivation ce sentiment euphorique purement basé sur de l’émotion positive et qui nous incite à tendre vers des objectifs épanouissants.
Elle peut servir de déclic pour vous propulser vers les sommets de la réussite.
On le sait tous, au début la motivation est puissante elle nous donne envie d’en découdre et nous mets dans des états féconds et productifs.

Oui au début, mais après ?

Comme d’habitude je vous emmène sur quelques points que j’ai moi même choisi d’aborder.
Vous trouverez forcément toujours autre chose à redire et dans ce cas je vous invite à en parler dans les commentaires 🙂

 

— Ne commencez pas trop fort

 

aeroport

Sinon vous serez comme elle. Je vais où ??

 

Le piège est de se dire que le premier jour on y va à fond et de ne finalement pas tenir par la suite.
Se servir de son énergie motivatrice c’est bien, mais il faut savoir l’étaler sur le temps, autrement cela n’a aucune utilité.

Il arrive effectivement de manière assez courante de commencer en grandes pompes vers un objectif.
C’est problématique, parce que pour des raisons physiologiques et psychologiques naturelles, le rythme est pratiquement impossible à tenir.

Donc voyez grand, mais commencez petit et allez-y étapes par étapes.
Procédez de cette façon et vous conserverez une motivation respectable sur le long terme.
Le but est de ne pas gaspiller votre énergie à la genèse de votre projet.

 

–Définissez clairement votre projet/objectif

 

J’ai précisé dans un article précédent l’importance de se définir un objectif totalement clair et précis.

Pourquoi cela va-t-il agir sur notre motivation ?

En tant qu’êtres régis par les émotions, le besoin est que nous devons vibrer et être animés de manière profonde pour agir.
Du moins c’est préférable.
Un désir d’agir clair et précis permet, de ce fait, de maintenir cette émotion ainsi que cette envie qui nous pousse à passer à l’action.

 

–Imposez vous des dates

 

carnet

 

Je ne le répèterais jamais assez, mais les dates sont d’une puissance bien trop souvent sous-estimée.
Vous plaçant dans l’urgence et dans l’obligation elle créera inévitablement en vous un besoin d’agir et de passer à l’action.

À quelques exceptions près et à moins que vous soyez un rebelle dans l’âme, croyez-moi vous agirez.

 

–Comment faire ?

 

Un objectif principal divisé en tâches hebdomadaires c’est l’idéal selon moi.
Encore une fois voyez grand pour principal désir, mais voyez petit et constant sur le long terme pour vos différents travaux.
Une fatigue trop vite arrivée lors d’un travail acharné prématuré bloque souvent le projet.
Celui-ci reste alors dans un coin de notre cerveau, ou alors il avance quand on en a envie.
Triste constat, mais réalité.
Pour garder votre motivation donc, étalez les travaux dans le temps.

Dans le cas contraire divisez votre entreprise en différentes pars et définissez-en les dates d’atteintes.

 

–Maintenez des habitudes

 

Alors, forcément j’arrive au conseil de base (il fallait bien), mais il est trop important pour que je puisse me permettre de le boycotter.

Une bonne motivation est souvent à l’origine de bonnes idées, de concepts créatifs.
Mais pour les réaliser il faut œuvrer et passer à l’action.

Vous ne pouvez pas passer votre temps à opérer aléatoirement quand votre motivation se manifeste.
Il me semble qu’un peu d’ordre et d’organisation sont de mises pour avancer de manière constante.

Attrapez donc ce moment où vous remarquez une envie soudaine d’en découdre plus forte qu’habituellement.
Redirigez l’énergie de cet instant, de cet état fécond pour vous définir un ensemble d’actions planifiées et génériques.

Nous appelons ces actions des habitudes.

Lorsqu’il vous faudra agir, aucunement besoin de réfléchir, vous l’aurez fait initialement, vous aurez seulement besoin de passer à l’action.

Lorsqu’il vous faudra procéder la question de se forcer et de non-motivation ne sera plus légitime voir peut-être nulle et non avenue.
Vous aurez automatisé vos processus et vous aurez juste qu’à exécuter.

 

–Célébrez/appréciez vos victoires

 

 

À chaque réussite il est important que vous reconnaissiez ce sentiment de vainqueur, de victoire.
Faites en une mentalité si nécessaire, c’est même plutôt une des meilleures résolutions.

Profitez de ce moment d’euphorie pour vous donner faim d’en faire plus.
Non seulement vous aurez cette faim, mais la célébration va vous apporter un moment de joie et de bonheur qui vous poussera vers le haut.

Soyez créatifs dans vos célébrations et profitez de tous les instants.
Chaque victoire d’apparence mineure se doit d’être valorisée.

Par exemple, vous n’êtes pas obligés d’attendre l’obtention d’un diplôme pour procéder à une petite danse de la victoire bien sympathique.
Faites le pendant le processus d’apprentissage, pendant le chemin qui vous mènera au succès.
Vous savez, comme un chant d’encouragement sur la route du succès.

 

–Surveillez vos fréquentations

 

Point très important voir même primordial si vous voulez rester motivés.
Si vous ne voulez pas en tenir compte il me semble que ce n’est pas la peine pour vous de continuer la lecture de cet article.

 

–N’écoutez pas les gens

 

Que ce soit les jaloux ou les personnes donnant leur avis sans savoir ce que vous faites et de quoi il en ressort, il ne vaut mieux pas écouter l’avis des autres.
Toute proportion gardée, mais je m’explique ;

Si vous avez un objectif précis, rationnel accompagné d’un plan d’actions “chirurgical” et intelligible pour vous, alors n’écoutez personne.
Celui-ci se, doit bien entendu, d’être moral, légal et éthique.

Établissez alors un tunnel de vision  (cette expression est utilisée pour imager une fermeture d’esprit) droit devant sur votre but et ignorez tout ce qui ressort de la critique.
Même si ces avis viennent de personnes qui vous veulent soit disant du bien.

A contrario :
Recevez la critique de manière constructive par politesse et regardez si elle contribue à construire pour vous.
Autrement écartez-la impérativement de votre esprit.

 

–Trouvez les bonne fréquentations

 

filles voiture

Elles ont l’air de s’entendre

 

Si écarter des individus décourageant vous semble compliqué voir carrément impossible, sachez qu’il existe une bonne solution.
J’aime souvent dire que la meilleure méthode pour oublier quelqu’un c’est de la remplacer par une autre personne.

Cruelle décision me diriez vous.
Pourtant bien nécessaire et utile dans la majorité des cas.

S’entourer des bonnes personnes est chose primordiale lorsqu’un homme veut accomplir honorable travail.
Apprenez qu’un homme ne peut rien réaliser seul.
Bien choisir ses fréquentations relève d’un enjeu beaucoup plus sensible que populaire.
Encore faut-il savoir le faire.

Dale Carnegie — Comment se faire des amis.

Choisir des amis c’est choisir soigneusement des fréquentations qui respecteront ce que vous ferez et créerez.
Ils vous encourageront dans vos décisions, c’est préférable.

Vous pourrez aussi profiter de leur énergie et de leur motivation lorsqu’elle ne sera pas obligatoirement présente chez vous.
Pour illustrer mon propos voici un exemple :

Votre but c’est de faire plus de sport (bon ok c’est pas précis mais passons).
Vous pouvez le faire avec un ami.
Et quand votre motivation ne sera pas de mise, la sienne sera peut-être présente et vous influencera.

 

–Appréciez ce que vous faites

 

 

Ne vous fixez pas de tâches personnelles supplémentaires si elles ne vous plaisent pas.
Sauf si elles sont nécessaires pour votre objectif final, mais dans ce cas songez à les déléguer rapidement.

Qu’est-ce qu’un objectif supplémentaire si celui-ci vous encombre que vous en ressentez une pénibilité à la tâche ?
Ne faites pas les choses à contre cœur, si cela ne vous plait pas ne le faites pas.

Posez vous toujours la question :
Est-ce que j’aime ce que je fais ?
Si ce n’est pas le cas, trouvez un moyen d’avancer sans forcément vous forcer à faire une tâche barbare que vous ferez à contre cœur.
Un travail pour lequel le travailleur n’y met pas du sien est un travail mal fait.

Appréciez ce que vous faites et vous serez toujours motivé à continuer à allez de l’avant.

 

–Lisez

 

Jetez un coup d’œil à mon dernier article écrit avec passion et envie.
Il vous motivera à lire et vous apprendre pourquoi lire est motivant.
C’est ici

 


Et voila pour moi et pour ce nouvel article 🙂
N’hésitez pas a partager si l’envie vous en prend.

 A propos de moi


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.